Online gallery for contemporary art

NEW YORK'S FEVER

Category :

Dimensions : 75 x 50 cm (tirage dans d’autres dimensions, prix sur demande)

Technical : Dessin à la main sur papier, composition définitive par ordinateur

Draw : Oeuvre unique

Price : 1545 € (hors TVA 6 %)

ADD TO SELECTION

Description

About the work

hand drawing on paper, final composition by computer

photographic printing HD, under plexi (3mm)

métal framing and black plexi (3mm) on the back

75 x 50 cm (printing possible on other sizes, price on request

unique work (authenticity certificate)

drawing’s first édition on sale : 500 €

buyer’s name can be added at the work title

Delivery

The artwork is delivered to the address of your choice within less than a week after validation of your order. The artwork is insured during transport, so there is no risk to you.

Payment

WORKS OF ARTIST

Biography

Jean LECLERCQZ

Jean Leclercqz a d’abord passé quelques années en Louisiane comme professeur de français, a fait un voyage à Haîti qui l’a beaucoup marqué avant d’entamer sa carrière de graphiste en Allemagne auprès d’un observatoire d’astronomie européen. Il parcourt ensuite tous les continents dans le cadre de ses activités dans l’industrie graphique. Il poursuit aujourd’hui ses activités à Bruxelles, principalement dans un cadre européen et développe sa créativité à travers sa société de communication graphique « Altitude ». Par ses voyages, par ses activités professionnelles, l’altitude, l’espace, l’aviation sont des thèmes qui se sont imposés petit à petit naturellement.

La première Machine Volante « Flying machine » est apparue un peu par hasard lors de la conception d’un logo pour un programme européen relatif à la navigation aérienne. La création de ce logo fut un peu laborieuse, mais grâce à ce travail de recherche graphique où l’imagination était parfois bridée par des contraintes imposées, par réaction sans doute, la première Machine Volante s’est échappée en toute liberté. Depuis lors, des  centaines de Machines Volantes plus délirantes les unes que les autres ont vu le jour et évoluent dans des décors différents, dessinés ou photographiques. 

Sans aucun doute, l’artiste conçoit ses machines comme un prétexte à la création, dans un univers dégagé de toute pesanteur, dans un espace de liberté de couleur et de forme. Les décors dans lesquels elles évoluent sont souvent envahis de végétation comme si elles progressaient en totale harmonie avec la nature. Par leurs couleurs et leurs formes proches des oiseaux, ces engins poétiques sont en symbiose avec les jardins, les paysages et l’architecture.

Leur source d’inspiration est multiple. Tantôt elles se réfèrent aux  temps héroïques de l’aviation, une époque où l’imagination des ingénieurs et des aventuriers n’avait aucune limite.  Tantôt elles sont le fruit de la pure imagination de l’artiste, qui appelle à concevoir de nouvelles techniques de vol ou de propulsion. En outre, l’art tribal, l’une de ses autres passions, transparaît dans son œuvre, par la référence aux masques notamment. Dans les décors surgissent  aussi des éléments d’art premier, originaires de contrées  lointaines, comme une invitation à découvrir les diverses cultures du monde.

 Le style de l’auteur, c’est d’abord une écriture, ce trait continu sur la page blanche qui est dégagé de toute contrainte de gradation et de teinte, proche de la technique de la ligne claire en bande dessinée. Certaines parties du dessin se rapprochent de l’abstraction pour parfois se dégager de toute idée d’illustration. Ensuite seulement vient la mise en couleur, des couleurs franches et vives, qui sont un plaidoyer visuel pour la vie. Ce travail séparé apporte la profondeur, le volume et l’espace.